générateurs de logos

Générateurs de logos vs. outils de design (première partie)

Nous allons exposer ici le débat éternel entre les générateurs de logos et les outils de design afin de clarifier les doutes et de trouver des conclusions. Ce n’est pas une bataille simple puisque les deux ont des points forts et des points faibles que nous essayerons d’exposer afin d’informer, non pas de manipuler.

Outils de design

Les outils de design graphique sont des logiciels à usage professionnel qui s’installent sur l’ordinateur et fonctionnent hors connexion. Il est vrai que l’on peut trouver certains outils spéciaux, mais elles ne mettent pas tout le monde d’accord, donc nous allons nous en tenir au plus conventionnelles.

Parmi les plus connues nous trouvons Adobe Photoshop, Adobe Illustrator, GIMP, Adobe InDesign et Inkscape. Ils sont tous payants excepté par GIMP et Inkscape qui sont gratuits et de code ouvert, ce qui est très positif. Néanmoins les plus utilisés par les professionnels sont Photoshop et Illustrator.

Comme vous l’imaginez, les applications d’Adobe sont très chères, mais GIMP est très utilisée et peut servir parfaitement à des fins d’entreprise. Néanmoins, le trio InDesign, Illustrator et Photoshop, sont une équipe forte qui offre le software professionnel le plus complet sur le marché et ça coûte cher.

Points forts

    • Complet. Les logiciels de design sont complets, ce qui signifie que l’on peut obtenir des designs très intéressants grâce à ses diverses fonctionnalités.
    • Polyvalent. Ils servent pour tout genre de finalité, que ce soit d’entreprise, artistique, branding, etc. Tout projet ayant pour objet la création d’un logo. Néanmoins ils peuvent être utilisés dans l’édition, la calligraphie, etc.
    • Hors ligne. Ceci peut paraitre anodin, mais le fait de pouvoir travailler n’importe où, juste en ayant le logiciel et un projet n’est pas négligeable.
    • Vecteur. Ces outils fournissent tout ce qui est nécessaire pour vectoriser le logo et ne pas avoir des problèmes de dimension, qualité ou d’effet pixélisé.

Points faibles

  • Payants. Dans le cas d’outils Adobe, vous devez payer une suscription mensuelle, même si ceci peut varier pour les entreprises ou pour les universités. Néanmoins. Inkscape et GIMP sont gratuits.
  • Complexes. Ce n’est pas un software intuitif, on doit avoir les connaissances nécessaires pour créer un logo. Ceci est une réelle contrainte.
  • Ressources. Ces logiciels consomment beaucoup de ressources. Ce qui signifie que vous avez besoin d’un ordinateur puissant capable de supporter ce genre de logiciels.

En savoir plus sur trouver un nom de marque http://geekandmore.fr/